Reine et Yves 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

       Unis dans la vie, Reine et Yves Carcenac ont décidé d'écrire à quatre mains des "polars loufoques". Du sang, du sexe, des dialogues saugrenus et des petites blagues, tels sont les ingrédients des intrigues policières que doit dénouer le commissaire aveyronnais Donatien Bourrut, l'as de la Police Judiciaire parisienne, avec le concours d'Immaculée Grosdésir, l'Antillaise aux formes affolantes.

 

      Curée chez les curistes, sombre histoire de crimes en série dans une station thermale, a inauguré cette série en 2014. L'année suivante, La chair de poules a conduit le lecteur dans l'univers étrange d'un quartier du 19° arrondissement de Paris. En 2016, c'est Rodez, la ville natale des auteurs, qui servait de cadre à de nouvelles aventures dans Sac de noeuds en pays rouergat. Retour à la capitale en 2017 avec Sur la piste du nouveau Landru, où un prédateur évoluant dans le milieu hospitalier fait disparaître des jeunes femmes isolées. Puis croisière en Russie en 2019 avec Sur un air de balalaïka : comment deviner que cette joyeuse escapade allait se transformer en procession funèbre ?

 

 

            5  "polars  loufoques" :

 

  •          Curée  chez  les  curistes  (213 pages) - 2014

 

  •          La  chair  de  poules  (227 pages) - 2015

       

  •          Sac de noeuds en pays rouergat ( 223 pages) - 2016

  •          Sur la piste du nouveau Landru (242 pages) - 2017

  •          Sur un air de balalaïka (203 pages) - 2019